Bon alors question : QU’EST-CE QUE C’EST QUE  CETTE RENTRÉE DE BOULETS  !!!

Acte 1 – Mardi – Chucky :

(Oui c’est en plusieurs actes…)

Chucky fait son deuxième jour au collège. Elle commence à 9h alors je l’emmène avec sa copine. Tout allait très bien jusqu’à ce qu’elle prenne le bus pour rentrer dans notre campagne.

Elle prend le bus à 16h30 et elle descend à l’arrêt dans mon village qui est à 2 minutes à pied de notre maison. D’habitude, le bus des collégiens arrive vers 17h.

17h15. Elle n’est toujours pas rentrée…
Je reste un peu zen, c’est aléatoire comme horaire, et en ce moment avec les vendanges il y a beaucoup de camions et tracteurs sur les routes. Alors je fais le pied de grue devant la fenêtre.

17h30. Elle n’est toujours pas rentrée…
Là, je me dis que ce n’est pas normal, je commence à flipper. Mais en ce moment j’ai un traceur GPS Weenect Kids en test alors je vais regarder sur l’application où elle se trouve et je l’appellerai avec le bouton d’urgence.

Oui sauf que la balise est devant moi, sur la table de la salle à manger…. OK, donc la je flippe vraiment ma race !

Je descends chez ma voisine qui a un gamin en troisième, et qui prend le même bus, pour savoir si elle a des nouvelles. Elle flippe aussi. On appelle son gamin et évidement, il ne répond pas. Elle regarde sur la géolocalisation de son téléphone, ils sont partis dans une mauvaise direction, là où il n’y a aucun réseau ahahaha.

Nous sommes maintenant 3 à avoir la trouille à mort et à imaginer les pires scénarios car j’ai appelé la maman de la copine. Ah non 4, j’ai prévenu Bruce qui du coup est passé au collège pour voir.

17h45. Elle n’est toujours pas rentrée…
Finalement, on reçoit un sms. Le chauffeur s’est planté de parcours, il les a emmené dans un autre bled dont le nom est similaire au nôtre (la terminaison est la même), à 15kms de notre village. Donc 30kms de rab aller-retour.

18h.15 Chucky est finalement arrivée à la maison.

En vrai, c’est un running gag cette aventure. Oui parce que le premier jour de l’Adolechiant au collège, lui, il s’est trompé de bus. Il avait un portable donc on l’a appelé. Mais le portable a sonné dans la cuisine…. C’est le chauffeur du bus qui a pris en charge l’Adolechiant, qui l’a emmené chez les gendarmes, qui nous ont appelé pour venir le chercher.

La bouletitude se transmet même de frère à soeur chez nous !

Acte 2- Mercredi – l’Adolechiant :

Ce matin, je dois emmener l’Adolechiant à la gare pour qu’il prenne son train à 7h20. On part à 7h, à cette heure ci, ça roule bien et comme c’est à peine à 10kms, ça va vite. Je le jette à la gare et je repars tranquillou à la maison.

Quelques minutes plus tard, j’étais en train de sortir de la ville quand l’Adolchiant m’appelle : “Maman, j’ai raté mon train ! Je suis arrivé devant et quand j’ai voulu appuyer sur le bouton pour ouvrir la porte, le train est parti !”…. Le prochain train est à 8h03… Je dois donc l’emmener à Reims. A 35kms de ma maison ahaha….

Bien bien. Je me suis juste levée pour faire le taxi, je ne suis ni caféinée, ni maquillée, ni habillée (enfin si j’ai juste enfilé une jupe et un tee-shirt à l’arrache) et j’ai envie de dormir.

Me voilà donc partie à faire demi-tour pour l’emmener au lycée. Ca roulait plutôt bien et il est arrivé à 8h04 devant le lycée. Je gère la fougère quoi. Enfin, j’ai juste fait le taxi pendant 70kms tôt le matin et sans cette réduction des vitesses à 80km/h, il aurait été à l’heure

Mais le plus drôle (ironie), c’est que cet après-midi, j’ai rendez-vous pour la révision de la voiture… Devine où… Bah à Reims…

Alors après ces deux jours où je suis passée de l’angoisse totale à la colère, je me suis défoulée sur 1h de Zumba et pris un petit déjeuner de championne même si j’avais plutôt besoin d’un Ti Punch (mais bon il est tôt encore).

Et demain ? Euh bah on recommence hein !

(Kille me now, j’en peux plus déjà…) (Je vais crever avant la fin de l’année… De fatigue ou de flippance au choix).