… Quand on fait l’amour.

Bah oui, pas quand on cueille des pâquerettes, ça n’aurait aucun intérêt (quoique les champs c’est pas mal pour…).

Tu l’as bien compris, je vais parler de sesque. Parce que OUIII papa et maman font du sesque, du crack-crack comme disent les vieux, du niquage comme disent les jeunes, du coït comme disent les coincés. Oui, les papas et les mamans font l’amour ! Ca fait plaisir même.

Sauf que… le risque est de se faire gauler par les trucs en viande de moins d’1,50m qu’on oublie dans ces moments là, nos gosses !

Et j’en sais quelque choses parce que Bruce et moi, bah on s’est fait choper par Chuccky. On pensait qu’elle n’avait pas capté jusqu’au lendemain où elle me dit : “Maman, hier soir quand je suis venue vous voir dans votre chambre, vous faisiez l’amour ? J’suis sûre que c’est ça parce que vous étiez tous nus et vous faisiez des bisous baveux !”

10 ans samayre la flûte.

J’ai donc décidé de partager 5 astuces très utiles pour éviter de se faire gauler par les gosses. Parce que en 1, on a pas trop trop envie de raconter les plaisirs seqsouelles à son enfant de 3 ans et 2, on a encore envie de niquer pendant longtemps.

1 – Le verrou à la porte

Simple. Efficace. Et pas cher.

Si comme moi, tu n’as pas de clef pour fermer la porte et que les toilettes sont dans ta suite parentale (oui parce que j’ai une suite parentale) (call me pouffiasse), alors le verrou est IN-DIS-PEN-SABLE en cas d’envie de pipi nocturne des enfants.

2 – La clochette à la porte

Astuce piquée à ma Cycyn d’amour aka Maman Bavarde.

Mais la clochette est à la porte du gosse hein, parce qu’à la porte de la chambre nuptiale, ça sert à rien parce que le temps que tu te planques le gosse est déjà au pied du lit et a donc tout capté. Oué le gosse est d’une vivacité incroyable et surtout surtout, d’une curiosité affolante.

3 – Les obstacles dans le chemin menant à la chambre

Obstacles type jouet, ça tombe bien ça traîne partout, ça parait donc normal d’avoir une Porsche télécommandée ou le Van de Barbie au milieu du couloir. Le must est d’y poser un jouet très bruyant, histoire de donner l’alerte.

Seul hic : le risque que l’enfant se fasse mal en marchant dessus (ce qui, à la réflexion, ne serait que justice vu que nous avons éclaté tous nos orteils de pieds dans leurs fucking Légo !).

4 – Faire garder les gosses

Pas très efficace sauf si vous avez des grands-parents qui adorent garder leurs petits enfants tous les jours. Parce qu’on sait bien que la première chose qu’on fait quand on n’a pas les gosses c’est de sortir et boire jusqu’à plus soif pour fêter ses quelques heures de liberté avant de s’écrouler de fatigue vers 22h tellement on est nazes (nan j’exagère pas).

Et si c’est la garde n’est que occasionnel, alors là ça craint ! Mais quand même, le truc cool avec ça, c’est qu’on peut se filer des rendez-vous coquins, tu sais le truc qu’on peut attiser pendant des jours entiers (fait chaud là non ?).

5 – l’abstinence

Simple et efficace. Enfin si on est ok avec le fait de faire une croix sur un des seuls plaisir de la vie gratos et par le fait, mettre fin à sa vie de couple.

Voilà, maintenant, tu as toutes les cartes en main (sans jeu de mot)(quoique).

Moi, j’dis ça, c’est pour le bien de l’humanité hein.

Et toi, tu as des astuces ?