Parti 1: “J’ai découché” par Ladybutterfly et “le trip de Jean Michel” par moi même

Parti 2: bah c’est là, ce billet là!

Partie 3: “Village Kinder: les interviews” par Ladybutterfly

Oué, jean Michel et moi serions bien restés dans ce village de vacances du Secours Populaire!

En plus avec Ladybutterfly dans les parages, des monos trop cools, un staff d’organisation au top  et des tas de gamins heureux comme pas deux d’être là, bah franchement, la petite journée que j’ai passé avec eux était vraiment trop courte!

Alors le village Kinder késako?

Ecoute, ma loute, C’est juste une tuerie qui arrache! Mais pas de bol pour nous, c’est pour les enfants! Et pas n’importe lesquels. Ceux qui ne peuvent pas partir en vacances par manque de moyen. Le Secours Populaire met un point d’honneur à offrir des vacances à ces bambins!

des centaines de gamins profitent de ce cadre merveilleux pour passer de très bonnes vacances!

 

Au bord du Lot, ça claque!

Grâce à cette initiative et bien d’autres pendant toute l’année, le Secours Populaire permet à près de 40000 mômes de passer du bon temps et d’oublier le quotidien.

Mais qu’est ce qu’il se passe là bas?

Tu sais, mon lapin, là bas, il y a des tas de trucs trop cool à faire!

Déjà, le môme, quand il arrive, la première chose qu’il fait, c’est choisir un activité sportive parmi les huit proposées: Basket, foot, canoë, voile, hip-hop, natation, tennis. Cette activité, il va la pratiquer tous les matins. Il va la découvrir avec l’aide d’un coach spécialisé dans la discipline choisie.

Ensuite, le Secours Populaire donne à chaque enfant une tenue complète et toutes identiques. Baskets, casquette, tee-shirts, sweat, short, maillot de bain, serviette qui va avec, en tout, ce sont neuf vêtements différents. C’est marrant, ils sont tous pareils, les gnomes, tous égaux!

Et comment s’est passé ta journée là bas?

J’vais t’expliquer , mon chat!

Ce village est aussi l’occasion pour les enfants de rencontrer leurs parrains. Et ces parrains ne sont pas n’importe qui! Tony Parker, Jo-Wilfried Tsonga, Laura Flessel entre autres! Tous sportifs de leurs états.

Quand j’y étais, nous avons pu rencontrer Ladji Doucouré, genre c’est le mec qui peut sauter des haies de plus d’1M07 sans avoir l’air con tellement il est fort. Champion olympique le gars quand même, Oué ça calme!

uh uh uh la classe! (jalouse!)

il est venu rencontrer les mômes, leur raconter sa passion du sport, son sport, les compétitions toussa!

Ladji (oué on est pote), il est arrivé comme ça dans le village, sans prise de tête, il a visité puis nous sommes tous allé dans le gymnase olympique. Les gamins ont posé des tas de questions à Ladji avant de lui parler en tête à tête avec en prime une dédicace et une photo!

Ensuite, Ladji nous a fait une démonstration d’enfer avec les coachs et prouvé à tous qu’en vrai c’est une truc trop de dingue!

oué je parlais de cette danse en vrai!

Bon ok, il nous a aussi impressionné en sautant ces haies que même moi, je passe en dessous toute debout… Genre!

Crédit Photo Olivier Perez (un pro, un vrai!)

Et enfin, des ateliers étaient organisé pour les enfants afin de partir à la découverte de l’athlétisme. Ils se sont dépensés, les mômes et franchement, de les voir si heureux c’était trop cool!

Ces jolies photos ont été prises par Olivier Perez, photographe de on état qui passe son temps à prendre des photos de ces vacances pour que les enfants repartent tous avec un cd. Encore un super souvenir pour eux qu’il pourront partager avec leur famille et amis!

Mais déjà c’est l’heure de partir. Ladybutterfly, Jean Michel et moi avons passé une superbe journée remplie de rire, de joie, de découverte et d’étoiles dans les yeux! Nous avons rencontré des gens formidables qui sont uniquement là pour les enfants!

Ladybutterfly et moi avons beaucoup parlé aux enfants et même interviewer Ladji. Pour découvrir cet interview, il suffit d’aller voir chez Ladybutterfly!

J’vais pas envie de partir, je serais bien restée jusqu’à la fin de la semaine! d’ailleurs les enfants non plus ne voulaient pas partir. Une petite fille m’a dit ceci qui m’a fait beaucoup rire :”bah, madame, vous avez qu’à venir l’année prochaine en monitrice!”