Récemment j’ai écrit mon planning de la semaine pour me faire une réelle idée de ce qu’il en était. Et j’avoue, j’ai flippé ma race.

Du coup, je me suis dit que ça pouvait être intéressant de le partager avec vous (oué genre #MaVieMonOeuvre).

Attention ! Ce planning est sur la base d’une semaine sans imprévus et sans changements. Une semaine où personne n’est malade, où l’Adolechiant ne rate pas son train, où Bruce n’est pas d’astreinte et envoyé dépanner à Perpette les Glaouies, Où Chucky a bien dormi toutes les nuits, sans voiture en panne, sans maison inondée et où je n’ai ni répétition, ni réunions le soir. Autrement, dit : une semaine rêvée hein (ah bah oui je rêve, une semaine sans embrouilles, ça n’existe pas !).

Et ce planning et le mien, Bruce lui, s’adapte en fonction de son boulot (genre on sait à quelle heure il commence, jamais quand il finit sa journée (il est sur la route toute la journée sur plusieurs départements).

Lundi :

6h15. C’est le réveil. Chucky prend le bus en bas de chez nous à 7h pour le collège et je dois emmener l’Adolechiant à la gare pour 7h18. Parfois, c’est Bruce qui l’emmène à la gare ou directement à son lycée quand il ne passe pas loin.

7h30. Je suis rentrée chez moi et je fais un peu de sport (20/30minutes environ).

Ou 7h30. Quand Bruce emmène l’Adolechaint, je me lève à cette heure ci car il gère aussi Chucky (oui c’est le panard intégral ces jours là !).

9h-12h. Je suis au boulot. Un boulot à mi-temps cool dans une bonne boîte avec une bonne ambiance à 5 minutes de chez moi.

12h45. En général, j’ai fini de manger je m’octroie une sieste de 15 minutes. Ensuite, il me reste 20 minutes pour traîner sur internet et écrire sur le blog. La pause déj, c’est vraiment mon moment !

13h30 – 15h30. Boulot.

Après 15h30. Je prends 30 minutes (ou plus) pour lire dans mon canapé. Ca me rebooste et me repose en même temps.
Mais je dois aussi faire certaines choses pas agréables genre le rangement, le ménage et autres joyeusetés ou encore l’administratif qui pend un temps de dingue !
J’écris aussi sur le blog, je m’occupe de tout ce que j’ai à faire pour mon association Burlesque dont je suis secrétaire (entre autres) avec une école à gérer (heureusement je ne suis pas seule). Et je travaille aussi sur mes numéros Burlesque (création, montage musique, costume, etc.).
Ah oui et je fais aussi la comm pour l’équipe sportive automobile de Bruce.

17h. Chucky rentre du collège. On enchaîne avec un petit goûter, les devoirs, les carnets à signer, le surfing sur l’ENT, cet outil fabuleux où la vie entière du collège est écrite (enfin du moins celle de mon enfant) et la préparation du sac pour le lendemain. Pour l’instant je le fais avec elle pour la rôder .

18h30. Je fait un aller/retour à la gare pour récupérer l’ado qui rentre du lycée. Sauf si Bruce est dipso.

Après 19h. s’enchaîne les devoirs de l’Adolechiant, les douches des enfants et de Bruce pendant que je fais à manger. On mange en général vers 20h15 mais ce n’est pas une science exacte (hier par exemple, on a mangé à 21h).

21h30. Je me pose enfin. Habituellement je me couche vers 23h00/15 tellement je suis lessivée (d’où l’utilité de la sieste le midi, sinon, je ne tiendrais pas jusque là !).

Mardi :

7h30. C’est le réveil pour Chucky et moi. Bruce se débrouille pour emmener l’Ado à la gare ou à son lycée, ça dépend de son planning du jour.

8h25. On part chercher la copine car je les emmène au collège tous les mardis vu qu’elles commencent à 9h. Ca leur évite de prendre le bus à 7h du matin.

8h45. Je les jette devant le collège et je fais demi-tour pour aller au boulot.

9h-19h. le planning est sensiblement le même que le lundi.

19h45. Je pars faire les 30 minutes de route qui me sépare pour aller à mon deuxième travail. Je suis aussi professeur de Burlesque dans l’école que j’ai créee avec mes acolytes. Je donne 1h de cours tous les mardis.

22h3/45. Je suis rentrée à la maison. et je file direct au lit.

 

Mercredi :

C’est mon jour de congés (de mon premier boulot hein).

6h30. Si Bruce ne peut pas emmener l’Adolechaint à la gare, je me lève plus tôt pour faire l’aller-retour.

Ou 7h. Je me lève plus tard si Bruce emmène l’ado soit à la gare soir au lycée.

7h25. La maman de la copine vient chercher Chucky pour aller au collège en voiture. Un deuxième jour pour éviter le bus à 7h du mat.

Après 7h30. Le mercredi matin, c’est le jour où je prépare mes cours de Burlesque que je donne le mardi soir. Oui parce que je ne peux pas me pointer au cours juste avec le talent hein (y en a qui en ont douté) (des trolls évidemment). Je prends toute la matinée pour travailler.

12h30. Chucky est rentrée et on mange.

13h20. Je vais chercher l’Adolechiant à la gare. Il aura mangé. Il quitte à 12h et prend le train à 12h50, ça lui laisse du temps.

Après 14h. Alors le mercredi après-midi c’est le jour des rendez-vous, des trucs relous à faire et aussi le jour où je profite des enfants (que je traîne partout à ses foutus rendez-vous). On pourrait croire que je ne fais rien vu que je suis en congés. mais c’est faux bien évidemment.
Par exemple, le dernier mercredi, j’ai bossé pour mes cours, j’ai bossé pour mes associations, j’ai fait des voyages à la Poste et au relais colis, j’ai fait les courses, j’ai fait de la cuisine avec les fruits et légumes du jardin avant qu’ils ne pourrissent, on avait médiathèque mais on a zappé, je suis allée au contrôle technique de la voiture, j’ai fait aussi lessive et compagnie. San soublier les devoirs et tout et tout. Bref, ce n’est pas un congés !

Jeudi :

Approximativement le même planning quel lundi et mardi.

Vendredi :

Approximativement le même planning quel lundi, mardi et jeudi.

Week-end:

Alors les week-end, comment dire… Ils sont chargés. Les week-end calmes sont ceux dont seul un apéro avec les copains le samedi soir est prévu quoi. Les autres sont blindés !

Soit je suis en show avec ma troupe et donc je suis occupée du samedi matin jusqu’au samedi soir tard voir jusqu’au dimanche si je dors sur place.
Soit, nous sommes partis (ensemble ou chacun de notre côté) quelques jours ou en meeting de 2CV du vendredi au dimanche.
Soit, nous avons des évènements type mariage, anniversaire, journée blog.
Soit il y a des animations dans mon village (et ceux qui savent comment ça se passe dans mon bled, savent !)
Soit on va bosser aux vignes.

Il arrive même que certains week-end soit mixtes genre le week-end dernier j’étais à Paris le samedi pour une journée blog et le dimanche j’étais en répétition et shooting photo à mon école de Burlesque à Reims. Celui d’avant, j’avais courses de rentrée le samedi et vignes le dimanche…

Bref, il y a toujours quelque chose à faire !

Voilà à peu près mon planning de femme. Ma vie à moi. cette vie où il faut sans cesse jongler et penser à ne rien oublier. Alors rien n’est jamais au top, il y a toujours des imprévus, des changements de dernière minute. Mais en fait, je fais comme je peux et surtout comme je veux.

Et je pense qu’il est important de se trouver des moments pour soi. C’est même vitale pour notre santé mentale. Nous ne sommes pas des robots, on ne peut pas tenir ce rythme sans des moments de détente et de lâcher prise !

Et la culpabilité, on la jette par dessus l’épaule avec la perfection qui elle, n’existe pas !

Et on emmerde les haters !

 

P.S: je ferais un billet plus tard sur la repartition des tâches familiales (oui parce que cet article est déjà bien trop long !)