Je continue toujours mon challenge de lire 1 livre par semaine.

Et en fait, je me rends compte que je peux en lire bien plus. Je ne pense même pas trop à ce challenge. Si je lis, c’est pas plaisir, donc pas de pression. Si j’arrive à le tenir, tant mieux, sinon, bah c’est pas grave !

Et c’est comme ça que je me suis retrouvée à avoir lu 6 livres e janvier (et un septième en route) !

Raphaëlle Giordano – Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une.

Commencer l’année par la lecture de ce livre, quoi de plus inspirant, motivant et surprenant !

En finissant ce livre, j’ai eu l’envie de continuer ce que j’ai commencé depuis des années : reprendre ma vie en main, virer toute négativité et être enfin heureuse pour être une femme, une mère et une conjointe épanouie.
Je crois sincèrement que chaque femme malheureuse ou simplement perdue dans une vie triste devrait lire ce livre. Il donne un souffle nouveau et une approche de la vie tellement optimiste !

Merci Raphaëlle Giordano pour ce feel good vitaminé !

 

Aurelie Valognes – Mémé dans les orties.

On m’a conseillé tous ses livres et j’ai commencé par celui ci.

Bon alors. Un bon moment passé avec Ferdinand et tous les protagonistes de l’histoire. J’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de raccourcis et que la fin était bâclée. J’aurais aimé plus de détails sur certaines choses et moins de portes ouvertes. Mais ça a l’avantage de laisser libre cours à l’imagination encore plus. J’ai adoré Juliette. Elle me rappelle tellement ma fille !

Bref, c’est un livre sympa même si je reste sur ma faim.

 

Sophie Kinsella – Confessions d’une accro du shopping.

J’ai lu plusieurs Kinsella et celui là est le moins bon selon moi.

Après, on sait à quoi s’attendre en lisant cette auteure. Donc voilà, rien de bien particulier à dire, c’est pas de la grande littérature mais ça se lit bien et ça a le mérite d’être léger bien que n’étant pas cohérent (oui parce que mon banquier à moi est bien moins arrangeant que le sien hein).

 

Agnès Ledig – Juste avant le bonheur.

Olalalalalala… la claque !

Quel fantastique roman, quelle plume, quelle histoire magnifique ! C’est la première fois que je ressens autant de choses en lisant. Impossible de le lâcher une fois qu’il est ouvert. Je l’ai lu en quelques jours, me couchant super tard juste parce que je n’arrivais pas à le refermer. D’un page à l’autre, on passe par tous les sentiments. J’en ai la chaire de poule rien qu’en écrivant ceci !

J’ai ressenti de la compassion, puis de la tendresse, puis de l’amour, puis de la joie, puis j’ai ri et j’ai pleuré. Beaucoup souri et beaucoup pleuré. Ensuite, j’étais en colère, j’étais dégoûtée et puis blasée. Et pour finir, étrangement sereine.

J’ai l’impression d’avoir été dans la peau de tous les personnages. Chacun avait un bout de moi en eux. Leur histoire est tout simplement incroyable et incroyablement écrite.

Bref, ce roman restera gravé dans mon coeur et il est entré dans mon top 10 de mes livres préférés. Maintenant, je vais m’attaquer aux autres romans de Agnès Ledig.

 

Clarisse Sabard – Les lettres de Rose.

BOUM, deuxième claque !

Un midi j’avais lu un chapitre avant d’aller au boulot. J’étais à la page 260, chapitre 19. Et quand j’ai réouvert ce livre le soir même, je n’ai pas pu m’arrêter. Happée par l’histoire de ces femmes incroyables et curieuse de savoir tout sur l’histoire de la naissance de Lola, je n’ai pu m’arrêter qu’au point final de la page 506. Il était juste 2h30 du mat !

Ce livre magnifique réveille en moi beaucoup de brides de mon propre passé. Cette saga familiale tellement incroyable m’a donné envie de creuser dans la mienne. J’ai ressenti tellement d’émotions et tellement de tendresse pour Louise, Rose, Nadège et Lola. Quelles femmes ! Cette histoire, c’est ça que j’attends des romans ! On a envie d’en savoir plus à chaque page comme si nous étions nous même l’héroïne.

L’écriture est fluide et tout est bien amené. Aucune fausse note ! Tous les détails, les lieux, les maison,  et les personnages sont bien travaillés, ça se ressent à lecture. On a vraiment l’impression d’être dans l’histoire, de faire partie du livre. Il rentre lui aussi dans mon top 10 !

Je connais un peu Clarisse pour avoir suivi ces aventures bloguesque depuis des années. Et franchement, je ne suis pas déçue. Je regrette juste de ne pas l’avoir lu plus tôt.

 

Laurent Gournelle – L’homme qui voulait être heureux.

Mouais. Bof. Bon. Je ne suis pas transcendée par ce livre.

Je n’ai pas réussi à me mettre dedans. Mais quelques passages m’ont beaucoup intéressé quand même. Notamment quand le héros parle avec le sage sur la confiance en soi et l’importance qu’on donne à l’avis des autres et qui guide notre capacité à évoluer ou non. Ca me parle parce que c’est un sujet que j’évoque souvent avec mes élèves.

Mais je suis frustrée. Je trouve que l’auteur ne va pas assez loin dans ces raisonnements.

Et toi, tu as lu ces livres ? Et tu lis quoi en ce moment ?