Tu sais, j’ai grandi, comme à peu près toutes les filles, avec l’image de la maman parfaite.

Celle qui fait des gâteaux maison tous les jours pour le goûter. Celle qui reprise les chaussettes et coud des jolies blouses pour l’été. Celle qui raconte 12 000 histoires et fait 7 856 000 câlins au moment du coucher. Celle qui chante des berceuses pour endormir. Celle qui repasse tous les vêtements, y compris les culottes. Celle qui mijote de bons petits grands plats tous les soirs. Celle qui est aimable et souriante e toute circonstance. Et celle qui est belle aussi.

Bref, j’ai grandi avec l’image de la parfaite boniche.

Mais à l’époque, moi, petite fille ayant une maman toxique et complètement “hors norme”, j’en rêvais tous les jours de cette maman. Alors je me disais que quand moi aussi j’aurais des enfants, je ferais tout pour devenir cette maman parfaite. Pour devenir la maman que je rêvais d’avoir.

AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Oui bon, déso mais à 7 ans, j’étais juste une petite fille hein.

Et puis, j’ai eu des enfants. Et comment dire…. J’ai fait comme j’ai pu. D’ailleurs je fais encore comme je peux. J’ai découvert un truc horrible, un truc que les jeunes mamans ne savent pas. Quelque chose de tellement incroyable et surprenant que les jeunes mères en font des dépressions…. J’ai découvert que la mère parfaite n’existe PAS DU TOUT !

Oué les gars c’est ouf mais en fait c’est une invention !

J’ai pris conscience très très vite que je ne serais une mère parfaite. Jamais. Et c’est tant mieux. Parce qu’en vrai, je suis une mère parfaitement imparfaite. Comme toutes les mères.

Nonobstant cet état de fait (Coucou Cycyn) (oui je mets une private joke dans mon blog), j’ai quand même un seul regret :

Je n’ai pas su faire découvrir le plaisir des gâteaux et autres pâtisseries faits-maison assez tôt à mes enfants.

Bien sûr, je faisais des gâteaux pour les anniversaires, les goûters à l’école, ce genre de choses. Mais jamais je n’ai fait de gâteaux pour tous les jours.

Et tu sais pourquoi je le regrette ? Parce que c’est juste hyper bon putain !

Alors, ces derniers temps, j’ai envie de me recentrer beaucoup sur ma famille, sur moi et j’ai surtout envie de faire plaisir à tout le monde autant que de me faire plaisir. J’ai donc décidé de faire de la pâtisserie plus souvent.

Depuis quelque temps, je me suis réellement mise à la pâtisserie. Et le plus cool, c’est que je ne suis pas seule. Chucky est ravie de pâtisser avec moi. Elle adore ça et rêve de devenir pâtissière. Raison de plus pour s’amuser ensemble et pour en faire profiter toute la famille. Et le truc le plus surprenant, c’est que j’y trouve un certain bien-être et une certaine euphorie. Non seulement, cuisiner me plaît, mais en plus, j’éprouve un immense plaisir à déguster et à faire déguster toutes ces bonnes choses !

Oui, j’avoue, je suis très gourmande !

Donc, depuis 15 jours maintenant, je pâtisse. Evidemment, je ne suis pas très douée, mais j’avoue que j’ai réussi pas mal de choses assez simples. Par contre, ça n’est jamais très beau ! On peut même qualifier ma pâtisserie ainsi : ça n’a pas de gueule mais c’est bon !

En 15 jours, j’ai fait des muffins, des cookies, des financiers, des beignets, des meringues, des brownies, etc. (Oui parce que quand j’ai une lubie, au début, je dépote !)

Mais je ne me mets aucune pression.

Je pâtisse si j’ai envie. Je ne me mets pas de planning en disant que tel jour sera le jour de la pâtisserie. Je ne m’impose rien. Et si pendant des semaines, je ne fait aucun gâteaux, c’est pas grave.

En fait, je crois profondément que le succès pour une vie parfaite, c’est de ne se mettre aucune pression. De ne pas céder à la pression sociale. De faire comme on veut, quand on veut. Une fois qu’on a compris ça, alors on se recentre automatiquement sur les choses qui nous semblent importantes. Pour moi, c’est de passer du temps et de partager des moments cool avec ceux que j’aime. Et finalement, la pâtisserie, c’est comme une sorte d’excuse pour y arriver !

Et tu sais quoi ? Ca fait un putain de bien !

Et voilà, j’ai faim !

Et toi, tu pâtisses ?