Bah pas grand chose vu que tu me lis chaque jour, j’ai pas grand chose à te raconter….

Il y a des moments comme ça où l’inspiration s’est fait la malle…

En vrai, je suis trop en stress en ce moment rapport aux recherches d’emploi, aux soucis financiers toussa… Je suis suspendue dans l’attente d’une réponse pour un poste (oui, encore). Cette fois, je ne veux pas m’emballer de peur d’être déçue encore une fois…

Et j’espère que cette fois, je ne vais pas galérer pour avoir une réponse…

je suis stressée parce que là, c’est ma dernière chance pour me sortir de mes emmerdes financières. Sans ce poste, bah, je serais probablement obligée de vendre un rein ou de faire le trottoir!

Bon, là, je vais me répéter alors si tu connais déjà l’historique, tu peux sauter le paragraphe.

je suis donc une énième victime de Paul Emploi qui me supprime mes allocations en me prévenant au dernier moment et sans avoir pris en compte les périodes où j’ai bossé depuis octobre 2008.

Pourquoi? Bah je sais pas en fait!

Mais toujours est il que grâce à lui, toute la famille en prend plein la tronche! Ce moi ci, j’ai touché niet, que dalle. C’est ChériChou qui doit tout payer et faire des virement sur mon compte pour pas me retrouver trop dans le rouge et risquer les rejet de prélévement et l’inscription au fichier des impayés.

Sauf que, ChériChou, Il peut pas tout payer, il est pas Crésus! Alors si ça continue, lui aussi va se retrouver dans le rouge, il ne pourra plus m’aider et moi, je ne pourrais pas l’aider également! C’est comme ça que commence l’engrenage… Le serpent qui se mort la queue!

Alors je cherche des petits boulots en attendant, mais les petits boulots ne sont qu’une solution d’attente, c’est juste reculé pour mieux sauter!

Evidemment, nous n’avons droit à aucune aide vu que pour toucher, ils prennent en compte les revenus de l’année précédente….

Donc je stress parce que malgré les entretiens que j’ai passé, j’ai rien qui abouti.

Et ce qui m’énerve, c’est que je ne suis pas une profiteuse du système, je cherche du boulot depuis trop longtemps, j’ai même fait une formation pour avoir plus de chances.

Mais au final, que dalle! Paul Emploi ce connard me coupe les vivres sans raisons apparentes alors que j’ai encore des allocs qui sont bloquées dans un espèce de “compteur” et qui seront débloquées sous réserve de fournir une fin de contrat.

Je comprends qu’ils essayent de mettre les gens au travail et du coup Tonton Gouvernement nous pond des trucs dans le genre… Sauf que ce sont encore et toujours les même qui payent!

Si j’avais été une faiseuse de gosses pour avoir des allocs et qui n’a jamais bosser et qui ne fait rien pour parce que pas envie, je suis certaine qu’on me laisserai pénard et je vivrai au frais des travailleurs…

A contrario, j’ai une amie, mère célibataire de deux enfants. Elles veut bosser. Elle passe des entretiens pour au final refuser les postes parce que si elle bosse, elle perd de l’argent et se retrouverai avec moins d’argent une fois tout payer que si elle reste au chômage….

Il y a vraiment un problème! Et, évidemment, Tonton Gouvernement va nous faire des belles promesses qui s’envoleront en mai 2012…

Et moi, je stress en attendant une réponse positive… J’essaye de faire des économies mais tout ce que j’économise part dans l’essence parce qu’il faut bien aller aux entretiens, il faut bien faire des courses et comme je vis à la campagne, bah j’ai pas le choix…. Précarité, c’est mode apparemment…

Le seul truc qu’il me reste, c’est l’espoir. Mais je dois encore attendre après les réponses des employeurs….

Putain, c’est pas comme si je foutais rien et ça m’énerve de voir toutes mes démarches arriver à que dalle!