Murielle a 41 ans, un mari et une succession d’échecs. Elle est journaliste mais estime ne pas mériter le titre, elle est rédactrice dans un magasine TV. Elle a tenté de faire des enfants mais à chaque fois, elle fait une fausse couche. Et puis elle écrit, des tas de manuscrits qu’elle envoie chez Gallimard mais en étant persuadée que ça ne marchera jamais. Oh et puis il y a sa mère. Murielle n’a jamais réussi à se faire aimer d’elle. Dès le départ, sa vie est nulle et se résume à rater tout ce qu’elle entreprend.

Et puis un jour, son manuscrit “Ceci est mon corps” à tapé dans l’œil d’Antoine Gallimard. C’est officiel, elle sera publiée ! Et son roman est un succès. Sauf que Murielle est incapable de gérer ce succès soudain.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure. C’est enlevé et précis. 
Le personnage de Murielle me donne envie de la secouer. Ses réactions sont mêmes tellement inconcevables que c’en est déconcertant ! 
L’auteure nous embarque dans cette aventure vers le succès avec une héroïne en manque total de confiance en elle. Elle se sous-estime et tout devient prétexte pour se rabaisser et de mettre en boule. 
C’est touchant et ça fait terriblement écho sur le manque de confiance en soi que chacune peut ressentir.

Et puis, il y a le choc et la révélation inattendue qui éclaire tout alors qu’on ne s’y attend pas. 
Un très bon livre qui est un véritable page-turner. Je l’ai dévoré d’une traite. C’est tellement bien écrit et rythmé que je n’ai pas réussi à le fermer avant le mot de la fin.