Léna, notre héroïne, n’aime pas Noël. Elle a quitté son village natal perdu en pleine Alpes de Haute Provence pour Paris et travaille en freelance, ce qui l’arrange bien pour éviter les décos, l’ambiance et la magie de Noël.

Mais ce Noël ci, expressement convoquée par sa mère avec son frère en pleine séparation et sa nièce ado dans toute sa splendeur, Léna se retrouve dans sa maison natale à chercher pourquoi sa mère a disparue. Cette dernière leur a ordonné de préparer Noël avec tous les tralalas que Léna déteste.

Affublée de sa famille haute en couleur, le retour aux sources s’avère plus compliqué qu’il n’y parait. Les secrets enfouis depuis trop longtemps refont surface et nous découvrons peu à peu pourquoi Léna n’aime pas Noël.
Et les rencontres seront d’une grande aide.

C’est le troisième roman de Clarisse Sabard je lis. Cette femme a un incroyable talent d’écriture.

Un roman drôle, feel-good mais aussi bouleversant.

Les histoires de Clarisse Sabard sont toujours bien ficelées et elle nous transporte dans des familles complètement frappadingues aux secrets et aux non-dits inavouables.

J’aime beaucoup ses personnages, les endroits où se déroule l’action, les mystères qu’on n’arrive pas à résoudre avant la fin.
Et le style de l’écriture qui nous scotche. Dans ce roman, comme les autres, il est impossible de décrocher quand on commence à le lire !

Bref, lisez le !

La vie est belle et drôle à la fois de Clarisse Sabard.
Editions Charleston