Une beau portrait de femmes dans le Cuba de la fin des années 60, entre révolution, amour et loyauté, que j’ai eu la chance de lire avant parution.

Eliza est une des soeurs Perez, une dynastie cubaine qui baigne dans le sucre. Son père, est proche du président et doit faire face à la guerre civile qui frappe le pays.
Dans cette vie de luxe, Eliza va tomber en amour pour Paulo, un jeune révolutionnaire idéaliste, qui précipitera la fille de riche en plein coeur du conflit.

Soixante ans plus tard, sa petite fille, Marisol, découvre La Havane et part à la recherche de l’histoire de sa grand-mère et de sa famille.

Ce roman historique est captivant. Entre le dépaysement garanti et le contexte politique des années 60, nous découvrons une facette peu connue de Cuba.

On suit le parcours de femmes courageuses, audacieuses et loyales. Leur destin fascine et bascule entre amour, passion, idéologie, tout comme le peuple cubain.

L’écriture est fluide et fascinante. On se retrouve dans la peau de Marisol qui découvre la Havane et ses racines, loin des cartes postales. Comme une impression d’y être avec elle. Chanel Cleeton nous transmet son amour pour ce pays et son héritage.

Un roman qui sent bon les épices, le rhum, le cigare et qui nous donne la fièvre cubaine au son de la musique et le long de la Malécon !

Publié chez Charleston.