Alice est américaine. Après avoir passé un temps à Londres où elle avait livré un combat contre la fertilité avec son mari, nous la retrouvons fraîchement débarquée à Paris.
Alice recommence sa vie à zéro, seule et au chômage. Elle trouve un job dans un entreprise dirigée par un rêveur. Le but de cette start-up, créer une application pour retrouver les chaussettes orphelines.

Peu à peu, nous allons découvrir les secrets enfouis d’Alice, son parcours, son enfance aux États-Unis et sa relation fusionnelle avec sa sœur Scarlett.

On pourrait croire que ce roman est un énième feel-good. Et c’est vrai qu’on retrouve la plume drôle et pétillante de Marie Vareille.
Mais c’est bien plus que ça. Derrière les aventures rocambolesques de l’héroïne, se cache une histoire de vie poignante, déchirante et extrêmement bien écrite.

On y retrouve un panel de sentiments qui arrivent crescendo au fil des pages. On passe du rire aux larmes. 
La filiation est très présente et l’amour entre les deux sœurs est profond. L’auteure aborde des sujets graves et intenses sans tomber dans le patho. Ce qui ne nous empêche pas de nous attacher dès les premières lignes à Alice, Scarlett, Chris et tous les personnages un peu loufoques.

Un roman addictif avec un dénouement inattendu mais tellement bien amené. A la fin de ma lecture, j’ai recommencé certains chapitres en me disant “bon sang mais c’est bien sur !”.

Une vraie pépite que je vous conseille grandement !
Pour moi, un coup de ♥️que j’ai eu la chance de lire en manuscrit avant parution.