Attention, pépite en approche !

1970 dans un village breton, Alfréd, 10 ans, vit avec sa mère qui boit (mais moins qu’avant), en face de chez Alfred-le-vieux, son vénérable grand-père qu’il adore par dessus tout.
Sa vie est chamboulée quand la nouvelle maîtresse arrive au village, il tombe immédiatement amoureux de Mlle Annie.

Dans ce village, le rendez-vous au bistrot pour boire la trouspignôle est une institution. Là, se mêlent des personnages hauts en couleurs qui n’ont pas leurs langues dans la poche, sauf quand ils s’agit d’amour.

Entre le dialecte breton, les secrets de tous, et les aventures d’Alfred pour séduire sa maîtresse, on passe du rires aux larmes à chaque page.

Une vie de village avec ses habitants tellement attachants dans leurs maladresses que c’en est très touchant.

J’ai ri et j’ai aussi pleuré des situations, des drames et des actes manqués que vivent ces personnages bourrus mais dotés d’une grande humanité.

C’est beau, c’est touchant, c’est émouvant, c’est plein de tendresse et d’amour.

Dans la lignée d’un Pennac, c’est doux et poétique.
Coup de ♥️ pour ces personnages et pour cette histoire.

Publié aux Editions du Nil.