Il y a des moments dans ma vie de mère où je promets des choses sans réfléchir. Ensuite, je suis obligée de les tenir. Pourquoi je fais ça? Pourquoi tant d’excès de zèle? Serait-ce la drogue, la connerie ou simplement l’inconscience qui me pousse à faire ça?

Je n’aurais jamais la réponse. Nonobstant cet état de fait, j’ai promis une pyjama party à Chucky. Repoussant le plus possible la date de cette soirée, les récents événements dans la cours de récré m’ont poussé à l’organiser.

Que veux tu, j’aime pas quand les copines se chamaillent, je veux un monde de Bisounours où tout le monde s’aime. Donc cette soirée allait sonner la fin de la gueguerre.

Bref, ce samedi là, je me suis préparée à accueillir trois gamines de 7 ans pour la nuit. Même pas peur (je ne suis pas folle vous savez).

pyjama party
Une journée à attendre, le nez collé à la fenêtre!

Heureusement, Chucky avait tout prévu . Elle a dressé une liste des choses à faire pour cette soirée:

lé fotes d'ortograf sé kado!
lé fotes d’ortograf sé kado!

Je suis dans la mouise donc.

18h, elles arrivent enfin. Première constatation: elles sont toutes pareilles, elles ne savent pas parler sans crier….

18h02: j’ai perdu un tympan.

18h04: elles se chamaillent déjà pour une histoire de Barbie.

18h05: j’ai mal au crâne.

Finalement, elles s’entendent bien sur un jeu: essayer mes chaussures et faire des défilés.

Straight the pose! va te rhabiller Madonna!
Straight the pose! Va te rhabiller Madonna!

Bruce, lui, en mâle bien courageux, s’est barré boire l’apéro chez les voisins. J’ai eu très envie de venir avec lui (et il est rentré à 23h30 pour s’endormir en 20 secondes sur le canapé) (petit joueur).

19h: après avoir bien niqué mes chaussures, elles décident de jouer à Mario Kart sur la WII U. Nous avons seulement deux manettes. Elles se battent donc.

19h02: elles ne font que tomber des circuits et se prendre des murs alors elles râlent et crient.

19h04: j’ai logiquement perdu mon deuxième tympan.

19h05: je me maudis d’avoir accepté 4 copines.

pyjama party
La WII, l’allié des parents!

20h: pour calmer les esprits après une compétition acharnée sur Mario Kart, je leur sers l’apéro. Tomates cerises, surimi et Curly servi avec de l’Oasis tropical. Un apéro de fifou!

20h02: elles se battent pour la dernière tomate cerise.

20h04: elles s’engueulent pour le dernier Curly.

20h05:  je me sers une bière mais je rêve d’un bain de mojito.

J’enchaîne direct avec le repas, histoire d’être tranquille et de profiter d’un moment de calme. Et pour être sûre qu’elles mangent en silence, je leur mets un DVD. Elles choisissent les Shtroumpfs (après s’être encore battues parce qu’elles n’étaient pas d’accord sur ce qu’elles voulaient regarder).

Chuttt, profitons de ce silence!
Chuttt, profitons de ce silence!

21h: le dessin animé ne les intéresse plus, elles  mettent de la musique.

21h02: on fait une choré sur Kenji Girac. Et on enchaîne avec Tal. Puis un karaoké de M;Pokora…

21h04: mes oreilles saignent, j’ai un marteau piqueur dans la tête, j’ai envie de mourir.

21h45: n’en pouvant plus, dans une tentative désespérée, je leur intime l’ordre d’aller se laver les dents et de mettre leurs pyjamas. Je tente le retour au calme et j’attaque le sujet du coucher parce qu’à ce moment là, je suis au bout de ma vie.

Erreur de débutante.

A peine dans la chambre, elles entament une “bataï” d’oreillers. Cris stridents, bagarre pour avoir le coussin papillon, coups trop violent dans la tête…. La bataille dure environ 2,30 minutes et fini qu’une des quatre pleure (la mienne)…

22h: seulement…

Chucky pleure et s’est réfugiée sous sa couette. Les trois autres sont redescendues regarder la fin du dessin animé. Ambiance.

Heureusement, ça ne dure pas longtemps et je sens la fatigue s’installer (enfin j’y crois à mort).

22h30: elles vont se coucher (alléluia)

22h32: voyant qu’elles ne veulent pas trop trop dormir, je négocie. Elles peuvent lire un livre, se raconter des histoires et même jouer à des jeux calmes.

22h34: elles sautent de joie à cette annonce, c’est pas gagné pour les jeux calmes…

pyjama party

S’en suit une nuit que je qualifierais de…. bah de merde hein y a pas d’autres mots!

Concrètement, je suis montée faire le gendarme huit fois entre 22h34 et 1h34…. Oui oui, elles ont papoté pendant 3 fucking heures…. Après ça, j’ai osé espérer qu’elles se lèveraient tard et que je pourrais enfin faire une vraie nuit.

Erreur de débutante bis.

Elles se sont levées à 7h30…..

Et on a enchaîné avec un petit déj. Suivi de Mario Kart, suivi de défilés en talons, suivi d’une boum, suivi de blablas, suivi d’un spectacle, suivi de Barbie partout, suivi de jeux de société…

Merci Chagribouille pour ce jeu qui a occupé les filles pendant plus de 30 minutes!
Merci Chagribouille pour ce jeu qui a occupé les filles pendant plus de 10 minutes (exploit)!

9h30: j’ai envie d’un doliprane et d’un mojito…

Inconsciente que je suis, j’ai gardé les filles à manger le dimanche midi. Ce qui fait que la dernière est partie vers 14h30.

15h: je suis éclatée de fatigue, j’ai envie de dormir mais je décide quand même d’aller voir l’état de la chambre… Mauvaise idée.

Au secours...
Au secours…

Bon bah, je vais me noyer dans une montagne de plaids en moumoute avec trois tonnes de chocolat chaud chantilly (merde j’en ai pas) (adieu).

Ah oui, j’oubliais, Chucky est ravie de son weekend!

Harmony (best mother ever) (et modeste)