En ouvrant le manuscrit je me suis dis que c’était encore un roman sur la Russie. je ne m’attendais pas à tomber en amour de ces héroïnes aux destins tragiques.
Une chose les réuni, la force. Eliza, Sofya et Varinka sont tellement déterminées qu’elles sont capables de déplacer des montagnes. Ces femmes sont d’une résilience absolue qui leur permet de passer les épreuves avec lucidité et determination.

Été 1914.
Sofya est une aristocrate russe, Eliza, son amie, est une mondaine américaine. Varinka, une jeune paysanne russe.
Ces trois femme sont liées par le destin quand l’Europe fait face aux prémices de la guerre.

Ce roman historique est formidable. Ces femmes font le choix du courage, portées par une ténacité et un incroyable capacité à traverser les épreuves.
Elles croient en l’amour, en l’amitié et en la vie. 
Un roman captivant, porté par ces trois héroïnes fortes et combatives.

Un roman engagé et ambitieux. Poignant et inoubliable. Inspirant et passionnant. J’ai lu d’un souffle cette fiction riche, émouvante et prenante.

J’ai aimé suivre sur aventures malgré l’horreur que chacune d’entre elles subissent.
Le plus incroyable dans ce roman c’est que l’écriture de l’auteure nous transporte tellement qu’on vit avec les personnages. Les tragédies nous affectent autant que les héroïnes. J’ai tremblé en suivant la descente aux enfers de ces femmes.

J’ai eu souvent envie de crier à Varinka de s’enfuir ou à Sofya de partir, ou encore de dire à Eliza de serrer sa fille dans ses bras.
Cette histoire est captivante, l’auteure nous tient en haleine au fil des pages, un suspens insoutenable jusqu’à la fin pour découvrir comment ces héroïnes vont sortir de cette période de guerre.

Un coup de coeur à lire absolument !

P.S : J’au la chance de rencontrer Martha Hall Kelly au Salon St Maur en poche et c’est une belle personne très agréable.