En 1999, j’étais belle, jeune et svelte (oué comme maintenant quoi) (qui a dit “ah bon?!”) et j’étais en vacances SANS enfants! Tu sais, ces vacances que tu te remémores le regard hagard en rêvant d’un mojito quand tu es sur la plage, au milieu des sceaux et des pelles, enterrée dans le sable pendant que ton ado s’amuse à t’arroser la gueule et que ta gamine s’amuse à faire un bain de boue sur tes cheveux….

(Toutes ressemblances avec une personne réelle ne serait que fortuite)

vacances avec ou sans enfants
J’ai donc eu envie de dresser un comparatif de vacances avec et sans enfants, histoire d’enfoncer le clou de pleurer sur nos vie de célib de pleurer sur notre sort de vouloir mourir de se rappeler ces beaux moments.

Vacances sans enfants:

  • On dort 4h par nuit parce qu’on fait la fête et qu’on finit bourrés  a dormir sous une voiture sur le parking du camping.
  • On décide de partir à Berk sur Mer, comme ça à l’arrache à 1h du mat et on finit par aller direct sur la plage pour finir la nuit en plein air et choper des coups de soleil sur les mollets.
  • On part avec une planche à voile sur le toit de la deuche mais au final, on la laisse chez un pote parce que du coup, ça frotte par terre et c’est chiant.
  • On chope des coups de soleil de fous sur les jambes parce qu’on a fait du canoë sur la Dordogne en short sans mettre de crème et qu’on douille sa mère pour mettre un jean le soir.
  • On crâne à mort dans la 2CV grise et rose, décapotée, roulant le long de la plage avec les palmiers qui se reflètent dans les phares chromés quand tout à coup de la fumée épaisse sort du capot parce qu’on a cramé le moteur.
  • On picole sur la plage vu que le snack du coin ne veut plus nous voir parce qu’on a vidé son bar.
  • on part avec une valise entière de chaussures. Ba oué faut des tongs, des sandales, des baskets, des chaussures de soirées…..
  • On glande en bikini sans crème solaire, on en a rien à foutre de choper des coups de soleil, dt’façons, on va pas au soleil, on dort jusque 17h du matin.
  • On ne se casse pas la tête pour la bouffe, c’est soit pizza, soit Gras burger, soit gâteau apéro, bref, des trucs qu’on a pas besoin de cuisiner.
  • On trouve une chambre d’hôtel à l’arrache dans un bled pourri au fin fond de la montage, avec un lit pété et une douche a un seul jet, on s’en fout, on ne fait qu’y dormir quelques heures.

Vacances avec enfants:

  • On embarque toute la maison dans la voiture et dans la remorque aussi parce que la poussette, le lit parapluie, la tonne de couches, les milles fringues des gosses, la baignoire et le pot….
  • On dort 4h parce que les mioches se lèvent avec les poules comme le reste de l’année d’ailleurs…
  • On prévoit le voyage mille ans à l’avance et on recharge à mort les consoles de jeux et les tablettes parce que passer 10h en voiture avec eux, c’est la mort!
  • On n’a pas de bikini, on se cache dans un maillot de bain informe en cachant nos vergetures et en putant sur ces mères qui retrouvent leur ligne en 2 mois!
  • On doit cuisiner des pâtes à chaque repas, parce que le Macdo avec les gosses ça va 5 minutes.
  • On boit un verre de rosé pamplemousse et c’est tout, parce qu’on ne peut pas se foutre minable parce qu’on ne peut pas avoir la gueule de bois le lendemain, y les gosses à gérer.
  • On transpire comme des dingues dans le monospace, parce que la clim, ça rend malade, et on ne veut pas avoir des gosses malades en vacances.
  • On range et on fait le ménage du mobile-home tous les jours parce que c’est envahi par les jouets.
  • On passe la journée à la plage à courir après les gamins pour leur mettre de la crème solaire en oubliant d’en mettre sur nous et du coup, on est rouge écrevisse mais vaut mieux nous qu’eux quoi…

Bref, les vacances sans enfants, c’était cool et les vacances avec enfants…. Bah c’est autre chose quoi!

Je veux retourner en 1999 bordel!

Harmony (qui ne part plus en vacances)